Valorisez vos Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)

L’installation d’une nouvelle chaudière à condensation ou d’une pompe à chaleur permet de réaliser d’importantes économies d’énergie sur le chauffage. L’état a mis en place le mécanisme des CEE (Certificats d’Economies d’Energie) pour inciter à installer ce type d’appareil plutôt que des modèles moins efficaces. Concrètement, le particulier obtient des CEE qu’il valorise auprès d’un vendeur d’énergie. Ce dernier a lui-même des obligations de collecte de CEE. Un mécanisme gagnant-gagnant, y compris pour l’environnement !

SOMMAIRE :

  1. Qu’est-ce qu’un Certificat d’Economies d’Energie ?
  2. Comment puis-je obtenir des CEE ?
  3. Valorisez vos CEE et bénéficiez d’une prime énergie

Découvrez les certificats d'économies d'énergie

1 – Qu’est-ce qu’un Certificat d’Economies d’Energie ?

Un Certificat d’Economies d’Energie est d’un document attestant qu’une action donnant lieux à des économies d’énergie a été entreprise. Concrètement, lorsque vous faites isoler vos combles ou installer un nouvel appareil de chauffage très performant, l’artisan vous remet ce certificat ou bien le récupère en échange d’une prime, d’un service additionnel ou bien encore de bons d’achat.

In fine, les CEE sont collectés par les vendeurs d’énergie au sens large. Fournisseurs de gaz naturel et d’électricité (EDF, ENGIE, Direct Energie, etc.), distributeurs de fioul (Caldeo, DMS, Worex, etc.) ou propane (Primagaz, Totalgaz, Antargaz, etc.), mais aussi les vendeurs d’essence (TOTAL, Esso, Leclerc, Auchan, etc.). Ils ont en effet tous l’obligation de fournir un certain nombre de certificats chaque année. Le tout proportionnellement au niveau de leurs ventes d’énergie. En cas de non satisfaction de cette obligation, ils doivent payer de lourdes pénalités.

L’objectif de ce dispositif mis en place à partir de 2005 est d’inciter les particuliers à faire des économies d’énergie. Et donc de réduire la consommation d’énergie du pays.

2 – Comment puis-je obtenir des CEE ?

C’est simple, il vous suffit de faire réaliser des travaux éligibles aux CEE par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). C’est notamment le cas de l’installation d’une chaudière à condensation ou d’une pompe à chaleur.

En pratique les installateurs d’appareils de chauffage ont eux aussi tout intérêt à pousser ces modèles performants car ils récupèrent ainsi des CEE dont ils ont besoin. Il est donc très probable que votre artisan chauffagiste vous propose d’emblée une chaudière à condensation, et non une chaudière classique. D’autant plus que la chaudière à condensation vous donnera également droit à un crédit d’impôts qui viendra réduire la note ! Nous vous invitons à lire notre article sur le CITE (Crédit d’Impôts Transition Energétique).

Vous l’aurez compris, il s’agit d’un système vertueux. Au final tout le monde est incité à s’orienter vers des technologies de chaudières efficaces !

3 – Valorisez vos CEE et bénéficiez d’une prime énergie

Même si les entreprises ne vous l’indiquent pas toujours, vous n’êtes pas obligé de leur donner vos CEE. Vous êtes libres de les revendre à un autre vendeur d’énergie ou bien encore à un intermédiaire comme Certinergy.

Attention, vous devez choisir le bénéficiaire de vos CEE avant de signer votre devis et de lancer les travaux. Sinon ce sera trop tard !

Pour ceux qui n’ont pas envie de se casser la tête, nous vous recommandons de céder vos CEE à votre installateur. En négociant une ristourne sur le devis ou un service additionnel bien sûr.

Pour les autres qui voudraient s’assurer de tirer le maximum de leurs CEE, il va falloir examiner les offres proposées par l’ensemble des collecteurs de CEE. Prime énergie (argent), bons d’achat, services, etc. A vous de voir ce à quoi vous êtes le plus sensibles. Les offres des vendeurs d’énergie évoluent en permanence, vérifiez-bien que celle retenue est encore valable.

Vous souhaitez bénéficier de conseils sur les aides disponibles ? Énergie Futée vous conseille dans la récupération de l’ensemble des subventions existantes !

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+